Évènements

Atypique rappeuse à la plume poétique affutée, Pumpkin, Inouïe du Printemps de Bourges 2013, déverse ses textes précis et son flow percutant sur les prods Boom Bap du beatmaker Vin’S da Cuero. Le duo fondateur du label Mentalow Music offre un live léché, énergique et parfaitement calibré

Sur scène, le duo nantais réinvente les titres tels qu’ils existent sur album, mélangeant séquences balancées à la Maschine, samples, beats lourds et nappes aériennes sur lesquels Rap technique et Spoken Word se mélangent, créant un univers fort. Sur la route depuis 2012, la team a joué sur les scènes du Printemps de Bourges, de la Fête de l’Huma, au festival Hip Opsession et partout en France avec IAM, 20syl [Alltta/C2C/Hocus Pocus], Chill Bump, Gaël Faye, DJ Vadim, Rocé, TY, Ladi6, José James, JP Manova, FéFé, Hippocampe Fou, Chill Bump, etc.

Un live pour les backpackers de la première heure, les fans de Hip Hop alternatif, les geeks de beatmaking et les sceptiques de tous horizons qui n’imaginent pas pouvoir apprécier un concert de Rap. Une bonne claque !

En savoir + sur Vin’S da Cuero

Sa page Facebook officielle 

En savoir + sur Pumpkin

Sa page Facebook officielle 

Cela fait déjà plus de dix ans que Loïc Lantoine fait tanguer la langue, chavirer la rime et culbuter les strophes. Troubadour trublion, cascadeur du quatrain, il a baroudé de bars en
clubs avec une inaltérable constance. Après toutes ces années, on le retrouve toujours capable d’émouvoir en rugissant et de chambouler son public plus sûrement qu’un grand huit.
Il nous invite une nouvelle fois dans son univers où la poésie se mêle à l’ordinaire… un voyage musical à découvrir ou redécouvrir.

LOÏC LANTOINE

Loïc Lantoine, auteur puis chanteur français, débute son parcours comme parolier. D’origine Lilloise, il commence par fréquenter les bistrots de la capitale avec de nombreux musiciens comme La rue Kétanou, Dikès ou encore Stéphane Cadé. Poète rock’n’roll, il sort des bistrots pour occuper les premières parties de groupe tel les Ogres de Barback, ou encore François Hadji Lazaro.
Son premier album « Badaboum » sort en 2003. Depuis, quatre albums ont été réalisés avec François Pierron, Les Loïc Lantoine ou plus récemment The Very Big Experimental Toubifri Orchestra (2017).

FRANCOIS PIERRON

À l’âge de 20 ans, François Pierron commence la contrebasse en autodidacte, puis intègre une formation au conservatoire.
En 2003, il croise la route de Loïc Lantoine alors qu’il accompagne son père en tournée. Il devient, par la suite, le compositeur et arrangeur de Loïc et un premier album du duo voit le jour en 2003 : Badaboum. Dès lors, ils partageront de nombreux projets.
François Pierron accompagne par ailleurs d’autres artistes tels que Imbert Imbert, Louis Ville…

En savoir + sur Loic Lantoine et Francois Pierron : https://fr-fr.facebook.com/LoicLantoineOfficiel/

 

Alexis HK sort de son hibernation créatrice après deux saisons de tournée triomphale avec « Georges & moi ». Il retrouve son propre répertoire, sa propre écriture, sa musicalité unique…
Dans la continuité des précédents albums avec des orchestrations folk assez dépouillées (guitares acoustiques, ukulélé, banjo, ukulélé basse), des mélodies fortes mêlées à un flow faisant un clin d’oeil au hip hop, ce 5e album « Comme un ours » se pare d’arrangements plus modernes grâce à la collaboration de Sébastien Collinet (Rover, Florent Marchet) : des boites à rythmes qui mettent en valeur le flow d’Alexis, des programmations discrètes comme fond sonore, de l’espace, et l’élégance du violoncelle.
Testées auprès du public pendant un an dans un spectacle seul en scène avec guitare et ukulélé, ces chansons forment un tout, une unité comme on a rarement vu dans le répertoire et les dernières productions d’Alexis et rassemblent moins de personnages et de narration, moins d’anecdotes, plus de profondeur.

En savoir + sur Alexis HK

Consultez son site internet et sa page Facebook officielle

 

Film musical de Kirill Serebrennikov

Durée : 126 minutes

Sélection officielle – En compétition – Festival de Cannes 2018

Leningrad. Un été du début des années 80. En amont de la Perestroïka, les disques de Lou Reed et de David Bowie s’échangent en contrebande, et une scène rock émerge.

Mike et sa femme,  la belle Natacha, rencontrent le jeune Viktor Tsoï. Entourés d’une nouvelle génération de musiciens, ils vont changer le cours du rock’n’roll en Union Soviétique.

Echange après la projection avec Laurent Thore de l’association Acte musique sur le mouvement rock des année 80 en Union soviétique.

Black Lilys, c’est le doux mélange qui se crée naturellement entre la voix déchirée de Camille et les mélodies sombres de guitare de Robin. A eux deux, ils nous livrent une « Dark Pop » puissante aimant allier les contrastes.
Suite à leur EP « Memories of a Blind Mind » sorti en 2014, le duo frère soeur saupoudre le paysage musical de leur force sensible, nous invitant dans l’intimité d’une rage qui ne nous laisse pas indifférent. Une sincérité soutenue depuis leurs début par La Ruche • Le Label et Mitiki, comme une lueur sous l’orage.
C’est sur scène que leur complicité semble la plus évidente. En duo ou accompagné par Jean-Noel Godard aux percussions, Black Lilys nous plonge dans un univers très personnel où l’oncomprend pourquoi douceur et douleur ne sont qu’à une lettre d’écart.

Le groupe annonce un 2ème EP « Blood Ties » le 7 avril 2017 ainsi que leur tout premier
album « Boxes », prévu le 20 octobre 2017.

 

En savoir + sur Black Lilys :

Le site internet du groupe et sa page Facebook officielle

FABURDEN

Faburden puise son identité dans le terreau des Musiques Traditionnelles de Gascogne, puis s’est imprégné de Musiques Actuelles, de Rock et d’expérimentations sonores diverses. Il en résulte une musique à danser solide, enracinée et magmatique, en constante mutation.

QUAUS DE LANLA (inter-plateau)

C’est en explorant le répertoire et les pratiques de chant à danser en Auvergne et Massif Central que se sont rencontrés les 3 chanteurs Eric Desgrugillers, Sébastien Guerrier, et Didier Décombat. Convaincus que « faire danser à la voix » c’est sacrément efficace, ils créent en 2012 Quaus de Lanla.

BARGAINATT (1ère partie de soirée)

« Mariage complice de l’accordéon et des cordes ». Bargainatt est un groupe de musique à danser inspirée du répertoire traditionnel d’Europe. Il vous propose un voyage en compagnie de quatre jeunes musiciens du sud de la France… De compositions en revisites d’airs traditionnels, laissez-vous entrainer dans un bal folk plein d’énergie et de fraicheur !

 

Avec « De quoi faire battre mon cœur », son septième opus, Clarika a « fait coup double avec un grand disque et des concerts renversants » : des chansons vivantes, urgentes, qui lui ressemblent, qui la racontent.

Pour son nouvel album, « A la lisière » dont la sortie est prévue le 8 mars 2019, Clarika renoue avec son complice de toujours, Florent Machet qui avait déjà coréalisé son cinquième album « Moi en mieux » en 2009 et qui ici, arrange et compose l’essentiel des chansons.
Assisté de François Poggio qui coréalise une partie de cet album au long court, le trio s’est installé pendant plusieurs moi dans le studio de Florent Machet pour enregistrer onze nouveaux titres.
On y retrouve l’écriture unique de Clarika. Cette manière bien à elle de mêler humour et gravité, d’explorer l’intime, ses failles et les nôtres, tout en restant connectée sur le monde qui l’entoure.

Sur scène, fragile, touchante, rock, Clarika accompagnée de ses musiciens nous livrent ses nouvelles chansons.

En savoir + sur Clarika :

BRICE MICLET

Venez rencontrer Brice Miclet auteur du livre « Sample! Aux origines du son hip-hop » (Le Mot et le Reste, 2018), et journaliste spécialisé dans la musique, plus particulièrement dans le rap.  Son travail l’amène à collaborer pour des titres tels que Slate.fr, Les Inrockuptibles, Konbini, Trax ou encore Ouest France. Son livre, permet de comprendre l’essence du hip-hop, sa diversité, sa technique, son inspiration, sa curiosité, son rôle révolutionnaire dans l’espace musical.

Dédicace et pot offert concluront cette rencontre littéraire et musicale.

De sa puissance instrumentale et de ses sublimes harmonies vocales, Gunwood a bâti un pont entre rock, folk, traditionnel celtique et blues.
En l’empruntant, on se retrouve transporté aux croisements des chemins tracés par Pearl Jam, Neil Young, Crosby, Stills & Nash ou certaines chansons traditionnelles irlandaises que le trio connait pas coeur.
Après leur premier album Traveling Soul, carte de visite idéale, et de nombreuses dates de concert, Gunwood multiplie les rencontres musicales. Et ils continuent, bien sûr, de se produire sur scène. C’est encore là que l’âme de Gunwood s’exprime le plus franchement.

On les retrouvera ainsi sur la scène du Trianon de Paris le 13 avril 2019.

En savoir + sur Gunwood

Le site internet du groupe et sa page Facebook officielle

THE VANILLE

Thé Vanille, c’est un peu un « supergroupe » tourangeau réunissant Nastasia (Boys In Lillies), Valentin (Mopa, Yuba) et Théo (Pince, Yuba). Né il y a quasiment deux ans, le groupe a réussi à se faire remarquer sans même avoir d’enregistrement. Se faisant connaître surtout par l’énergie de leurs prestations scéniques remarquées, entre le Printemps de Bourges, Le Festival Les Femmes S’en Mêlent et autres escales exotiques comme le Festival Aucard de Tours, Terres du Son ou une belle tournée hivernale entre la Suisse et l’Italie !

En Mai 2017, ils livrent un premier EP 6 titres intitulé « Motel Vanilla ». Entre Crunchy Rock et Pepsi Pop, leur musique est placée sous le signe de l’exploration et de la diversité : un kaléidoscope sonore jouant entre énergie revigorante, parfois quelques couleurs mélancoliques et une certaine folie joyeuse ! Voix, guitare, claviers et batterie, tout est fait dans une recherche de cohésion telle une grande messe pop générale.

En savoir + sur Thé Vanille

Le site internet du groupe et sa page Facebook officielle

+ BORN IDIOT

Parfois, la pop n’est pas une histoire sérieuse. Elle n’a pas la prétention de l’être et ne le deviendra jamais. Quand Born Idiot débarque avec ses morceaux de trois quatre minutes, son insouciance et la tête dans la lune, on ne peut que clapper fort des mains. Rencontre avec son chanteur, Lucas Benmahammed qui nous parle de sa belle bande de brailleurs bretons et de leur premier (super) album « Afterschool » qui sent bon l’école buissonnière pour aller fumer des clopes devant un parking de supermarché. la vie, quoi.

Ils ont commencé leur petite carrière en 2015. Voilà deux ans que les Rennais de Born Idiot s’en donnent à coeur joie, entre fantaisie loufoque et hommage à la pop indépendante. Prenez Philippe Katerine, mélangez un peu de Mac deMarco pour le style vestimentaire et ajoutez-y une noisette de pop indé, vous obtiendrez Born Idiot. Entre pop nonchalante et envolées émotionnelles douces et légères. Born Idiot n’a rien d’un imbécile heureux dont la naissance aurait signé la terrible destinée ; au contraire, il livre une musique aussi proche de nous que parfois moqueuse, mais avec cet inévitable supplément d’âme et de gentillesse innocente qui nous font sourire et nous apportent un sacré baume au cœur.

En savoir + sur Born Idiot

La page Facebook officielle du groupe