Évènements

Flavia Coelho

Flavia a parcouru tous les chemins du monde : depuis les morros de Rio de Janeiro aux rues pavés de Paris, la jeune femme est chez elle là où elle se sent accueillie. La musique est faite de cette alchimie. Elle est immatérielle, une vibration cosmique qui se déplace dans l’air : des touffeurs caniculaires aux brises glaciale, elle résonne sous toutes les latitudes. Ça, Flavia le sait aussi. Son chant a résonné des rades aux abris-bus, des cafés concerts aux plus grands festivals du monde.
« Je ne me suis jamais sentie aussi bien dans la vie », annonce-t-elle avec son irrésistible sourire. Flavia Coelho vit son plus bel âge, tant personnel qu’artistique. En témoigne son quatrième album, DNA. Enregistré entre le Quartier Latin et le Var, les deux studios de Victor Vagh-Weinmann, il brille par son hybridité musicale. Le baile funk y croise la trap et les musiques caribéennes, la cumbia y est réinventée, le hip hop épouse le reggae, l’Orchestre de chambre de Paris passe dans les parages… Le tout porté par une impressionnante volonté pop. « La musique populaire, c’est le peuple, et je suis une femme du peuple », résume Flavia. Ici, elle confirme son engagement viscéral sur des mélodies aussi entraînantes que les rythmiques.

Nouvel album DNA – 2019 – LE LABEL [PIAS]

Le site web flaviacoelhomusic.com
Le Facebook @flaviacoelho.officiel

 

Et en première partie : Thomas Kahn

Cinq ans de scènes, plus de 200 concerts partout en France – devant Cali, Patrice, Saint Paul & the Broken Bones et bien d’autres, deux Olympia, trois stades de 18 000 personnes seul avec sa guitare, The Voice en 2015, deux EP, et aujourd’hui un premier album ­: Thomas Kahn est sur la bonne pente, celle qui mène loin, très loin.

Nouvel album Slideback – 2019 – Flower Coast

Le site web thomas-kahn.com
Le Facebook @thomaskahn63

 

En partenariat avec la communauté de communes de Sumène-Artense et les écoles de musique du Nord Cantal et de la Fraternelle

 

Les Agités du Local


Whacko

En partageant leurs découvertes musicales et leurs sensibilités, les quatre musiciens de Whacko ont donné à leurs compositions des teintes de trip-hop, de rock progressif et de pop psychédélique (…) Avide de nouvelles expériences, le groupe est déjà au travail sur de nouveaux projets artistiques comme la collaboration avec des danseurs, des peintres, des vidéastes ou des musiciens et chœurs du Conservatoire Musique et Danse d’Aurillac.
(…) sans se prendre au sérieux mais avec l’envie d’être eux-mêmes, Sophie (Chant/Clavier), David (Guitare), Chris (Basse) et Geo (Batterie) offrent une musique planante et profonde.

Le facebook de Whacko @sogeoda


Call Birds Mama

Power Trio avec le rock comme fondamental, l’énergie pour moteur et la rêverie en leitmotiv, Call Birds Mama est un voyage de l’infiniment grand à l’infiniment petit. Entre riffs sculptés dans les fréquences basses, une voix transcendantale et un groove d’une grande musicalité, l’expérience nous emmène vers des horizons inconnus. « Call Birds Mama », un appel à ce qui nous reste d’apatride, de libre, une évidence émergeant du vacarme actuel.

Le Facebook @Call-Birds-Mama


The Log

« THE LOG » c’est la rencontre, en Janvier 2018, du blues et de la bûche. Au départ c’est l’envie de jouer du blues avec un peu de rock dedans… à l’arrivée c’est du rock avec un peu de blues car bûche un jour bûche toujours !! Originaire du Cantal et centré sur Aurillac, ce groupe présente un univers bluesy fait de compositions énergiques aux riffs taillés à la hache et aux harmonies du fond des bois.

Le Facebook @thelog15 

 

En partenariat avec Love mi tendeur, Just for fun et l’association Animation Cantal Blues

Johnny Montreuil

« J’ai débarqué dans ce foutu terrain vague à Montreuil, la caravane au cul d’une camionnette conduite sans permis. Novembre, la pluie, la boue… J’ai réappris la vie dans ce décor de rêve : un cirque abandonné, des ânes, des arbres qui refleurissent au printemps, des roms qui ont mis les voiles depuis mais qui sont restés mes frères, des bandits, des voyous. Il y a aussi Blacky qui gère le courrier et qui répare nos tires. J’étais venu pour faire du son et j’ai été servi : Kik Liard à l’harmonica, Rön « Droogish » aux guitares et Visten « Fatcircle » à la batterie. Des sauvages ! Avec eux des chansons sont venues et on est devenus des potes. On a surtout monté un crew redoutable et infaillible prêt à tout déboîter sur scène. Rock’n’roll ma gueule ! »

Nouvel album « Narvalos Forever » – 2019 –  Les Facéties de Lulusam / L’Autre Distribution

Le web johnnymontreuil.com
Le Facebook @johnnymontreuil

 

En première partie : Electric Flash

Blues Rock, Psyché ou Stoner, les 70’s sont au cœur des influences d’Electric Flash. Leur musique repose sur une rythmique solide à laquelle s’ajoutent des riffs énergiques ainsi qu’une voix rauque et chaude. Sans concession, juste du plaisir !
A l’origine, il y a 2 frères guitaristes qui ne se prennent pas au sérieux­ : Bertrand et Pierre-Edouard. Après divers groupes entre Aurillac et Toulouse, ils reviennent en terre aurillacoise, un retour aux sources, sentimental et musical. Accompagnés de Matthieu, chanteur à la voix rauque et puissante, Geoffrey à la batterie, fine brute aux rythmes détonants et Stiti à la basse, punk perché aux lignes précises.

Le Facebook @electricflashtheband

 

Et McFly DJ Selecta

Garage, sixties, Soul. A partir de 19h et en interplateaux

 

En partenariat avec l’association « La Car’louche »

Rencontre Hibernarock

Première rencontre pro Hibernarock.
La journée sur le thème « Entreprendre dans la musique en milieu rural »  est ouverte à tou·te·s.

Au programme :

table ronde et ateliers thématiques

 

En partenariat avec La cocotte numérique, Acte musique, Appuy créateurs, BGE Cantal, France active Auvergne, Hautes Terres communautés, BPI France création, la Région Auvergne-Rhône-Alpes et Longueur d’Ondes.

 

Trans Kabar + The Bongo Hop

Un co-plateau métissé et tropical

Trans Kabar

Trans Kabar, groupe de rock maloya, travaille sur une lecture électrique des rites mystiques de l’île de la Réunion pour élaborer une musique de « trans maloya ». Ils s’inspirent du Servis Kabaré, cérémonie festive issue des rituels des esclaves faîte pour communier avec les ancêtres par la musique, les chants et les danses (…) Dans Trans Kabar, les musiciens basent leur travail sur la voix, des chants traditionnels du maloya et les airs traditionnels des Servis Kabaré. Spontanés et hyper-créatifs, les quatre artistes laissent large place à l’improvisation. Des rythmiques rock maloya qui se sculptent autour de la voix et du kayamb pour se plonger dans les complaintes d’un blues insulaire.

Nouvel album : Maligassé (Discobole/Differ-Ant)
« (…) traversés de plaintes lancinantes, zébrés de riffs chauds et nerveux, ces airs frénétiques nous embarquent dans une Réunion urbaine inédite », Télérama, TTT.

Le Web : ciediscobole.com/trans-kabar
Le Facebook : @Transkabar

 

The Bongo Hop

The Bongo Hop est le projet afro caribéen du trompettiste Etienne Sevet (…) Nappes rythmiques ultra efficaces, croisement de genres habile, richesse vocale et clairs obscurs mélodiques définissent ce mélange transatlantique, aussi africain que sud américain(…) Sur scène, The Bongo Hop agit comme une tempête tropicale, servie avec ses cuivres chauds, ses grooves afro, ses sonorités électriques et des voix envoûtantes.

Nouvel album : Satingarona pt.2, disponible depuis février 2019
« Un disque pour faire monter le mercure » Rebecca Manzoni, France Inter
« Compositions bien troussées, la guinche funky et la suave euphorie » Anne Berthod, Télérama

Le Facebook : @bongohopmusic

 

En partenariat avec Hautes terres communauté et la ville de Murat

 

Batlik

Sur la scène du Rex à Saint-Flour, Batlik présente « L’art de la défaite » son 12e album au grand complet, en formule sextet (la plus « pêchue », et la plus proche de l’album…)

On y retrouve les signes distinctifs de toujours : les textes soignés, les mélodies entêtantes, les riffs hypnotiques, les guitares open-tunées et la voix nonchalamment appliquée. Il convoque basse, batterie, chœurs et cuivres pour soutenir les 10 titres de cet album, tous inspirés du philosophe, poète et écrivain Emil Cioran. Il nous livre un hommage lumineux, à l’orchestration riche et savoureuse.

Le Facebook @batlikofficiel

Et en première partie : Lonny Montem et Guillaume Charret

Explorant les sillons folk creusés par Simon & Garfunkel, Belle & Sebastian ou Lady & Bird, les deux amis ont décidé, une fois le printemps venu, d’enregistrer un disque ensemble. Sept chansons brossent le portrait de Tara, cette maison auvergnate où ils se sont enfermés une semaine durant, au bord de la cheminée, pour écrire et composer.
Sept chansons convoquant fantômes et souvenirs fragmentaires, compilant en ballades l’écho des vies qui se sont un temps arrêtées en ces murs. Tara comme un écrin pour la quiétude. Tara comme le nom de l’album que Lonny Montem et Guillaume Charret vous présentent.

Le Facebook @taralonnymontemetgcharret

 

En partenariat avec Saint-Flour communauté et son conservatoire

 

Concert Orouni - Festival Hibernarock

Fascination pour les compositions ambitieuses, attachement profond à l’art du songwriting, volonté de mettre en musique une palette d’émotions allant de la mélancolie assumée à l’euphorie contagieuse : les chansons d’Orouni font la part belle aux mélodies vocales et instrumentales, aux harmonies complexes et à des instruments peu utilisés dans la pop contemporaine (balafon, kalimba, mbira). Naturellement attiré par les structures musicales originales, le lauréat 2011 des Inrocks Lab ne tente jamais d’infantiliser l’auditeur ; il est la preuve qu’intelligence et efficacité, exigence et accessibilité, peuvent faire bon ménage.

Nouvel album Partitions – 2019 – December Square / Differ-Ant

Le site Web orouni.net
Le Facebook @Orouni

Temps fort « BLUARTWORK »

Le concert fait suite à la visite guidée de l’exposition et à une table-ronde, animée par Laurent Thore de l’association Acte Musique, pour une soirée dédiée au travail de Pascal Blua, en présence de l’artiste.

 

En partenariat avec la médiathèque communautaire du Bassin d’Aurillac, la communauté d’agglomération du Bassin d’Aurillac

 

Bluartwok - Autour de Pascal BLUA
  • 18h30 : visite guidée de l’exposition BLUARTWORK (2010-2019) en présence de Pascal Blua
  • 19h-20h30 : table-ronde « collaboration artistique entre infographiste et musiciens »
    en présence de Pascal Blua et un des membres du groupe Orouni.
    Modération : Laurent Thore, association Acte musique.

Poursuivez votre soirée « BluArtWork » avec le concert de OROUNI à 21h.

 

En partenariat avec la médiathèque communautaire du Bassin d’Aurillac, la communauté d’agglomération du Bassin d’Aurillac, Acte musique et le Lycée Saint-Géraud

 

Theo Lawrence

Rock&roll, country-soul et musique Tex Mex.

Leader naturel d’un groupe au premier album remarqué et après une tournée de 150 dates en France et en Europe, Theo Lawrence s’affiche désormais en solo. « The Worst in Me » et ses allures de Buddy Holly sous acides – mêlant swamp rock et pop 60’s – affirme un tournant plus direct et libéré dans le songwriting. Son nouvel album « Sauce piquante » se situe entre références old school et production moderne. Il a été enregistré et produit dans le Sud des États Unis.

Le Facebook @theolawrencemusic

Et en première partie : Michelle Blades

Rock magnétique.

Autodidacte, prolifique et touche-à-tout, Michelle Blades révèle une discographie aux sonorités multiples à l’image d’une vie nomade passée entre le Panama, où elle est née ; le Mexique, terre de sa famille maternelle, la Floride où elle a trouvé refuge fuyant la dictature de Manuel Noriega, l’Arizona où la jeune femme s’imprègne d’une culture underground et alternative, la France depuis presque dix ans.
En 2019, Michelle Blades sort son deuxième album « Visitor » avec Midnight Special Records et Domino Publishing (Télérama, TTT).

Le Facebook @MichelleBlades

 

En partenariat avec Hautes terres communauté et l’association « Autour des Palhàs »

Nach

Anna Chedid, 31 ans, connue sous le pseudonyme Nach, est une auteur-compositeur-interprète française. Nach forge son identité musicale entre le chant lyrique et le jazz, la pop et le rock. Ses inspirations sont très diverses : les Rita Mitsouko, Nina Simone ou encore Radiohead. Sa musique est gage de fraîcheur et l’énergie qu’elle dégage est sublimée par la douceur de ses mots.
En 2015, elle sort son 1e album solo « NACH » qui remportera le Prix Sacem Raoul Breton ainsi que la distinction de « Femmes en Or de Musique 2015 ». Après plus de deux ans de  tournée en France et à l’étranger avec ce 1e album, elle est nommée en 2016 avec son groupe familial pour la Victoire de la Musique du meilleur spectacle, grâce à la tournée « Louis, Matthieu, Joseph et Anna Chedid ».
Son 2e album « L’Aventure » est sorti en mai 2019. Elle y livre ses nouvelles chansons dans une formation épurée : piano solo.

Le site web nach.artiste.universalmusic.fr
Le Facebook @nachofficiel

Et en première partie : Lombre

LOMBRE est accompagné par la Fabrique d’Autonomies Culturelles (FAC), une pépinière d’artistes portée par Collectif Vacances Entropie & Ulysse Maison d’Artistes.

Précis et touchant, l’artiste aveyronnais a rejoint la lumière récemment. Il n’hésite pas à confronter son style empreint de fraîcheur à des mélodies percutantes.
Une instrumentalisation corrosive englobe ce flot de paroles singulières. La noirceur saisissante de ses textes débouche sur une lueur et une note positive. Tout cela réuni fait de lui un authentique espoir du genre.

Le Facebook @LombreHome

 

En partenariat avec la communauté de communes de la Châtaigneraie cantalienne